Top
Bloc logo
blockHeaderEditIcon

KOESTLACH

Image-haut-de-page
blockHeaderEditIcon

Le presbytère de KoestlachLa maison Dimière de KoestlachLa chapelle des 3 chênes à KoestlachLes Bains Romains à Koestlach

Bloc adresse
blockHeaderEditIcon

Commune de Koestlach

1, rue des Romains
68480 Koestlach - France
Téléphone : 03 89 40 41 06
Courriel : mairie [@] koestlach.fr

Menu
blockHeaderEditIcon
Bloc-titre-les-orgues
blockHeaderEditIcon

Les orgues de l'église St Léger de Koestlach

Bloc logo groupe
blockHeaderEditIcon

KOESTLACH

Menu-patrimoine
blockHeaderEditIcon

Fil d'ariane navigation
blockHeaderEditIcon

L'ORGUE RINKENBACH

 
L'Orgue a été réalisé en 1838 par le facteur d'orgues Valentin Rinckenbach et le buffet par le menuisier Xavier Vetter de Bendorf.
Il fut réparé en 1981 par Steinmetz.
 
Orgue authentique (à part la façade) : RINKENBACH
 

Composition :

Positif de dos
54 notes
 
Bourdon 8'
Viole d'amour 8'
Jeu céleste 8'
Montre 4'
Nasard 2'2/3
Cromorne 8' (B+D)
Grand Orgue
54 notes
 
Bourdon 8'
Montre 8'
Bourdon 8'
Viole de gambe 8'
Prestant 4'
Flûte à cheminée 4'
Nasard 2'2/3
Cornet 5 rgs
Fourniture 3 rgs
Trompette 8' (B+D)
I/II (Tiroir)
Pédale
18 notes
 
Bourdon 16'
Flûte 8'
Flûte 4'
Trombone 8'
Clairon 4'
 
C'est l'un des grands témoins de la facture de Valentin RINKENBACH, puisque les tailles de Koestlach ont servi de modèle pour reconstituer l'orgue de Zellenberg.
Il y avait déjà un orgue à Koestlach en 1808. Cet instrument a été vendu à Zaessingue en 1838, lors de l'acquisition du Rinkenbach (à Zaessingue, l'instituteur avait été muté. Or, il était le propriétaire de l'orgue...). Rinkenbach fit affaire avec la commune. Mais le curé Valentin BAY (1798-1873) demanda son avis au Père Leo STÖCKLIN, qui lui fit la proposition suivante :
 
Grand-orgue : Bourdon 16', Montre 8', Flûte à cheminée 8', Prestant, Flûte pointue 4', Quinte, Doublette, Tierce, Fourniture 4 rgs et Trompette.
Positif : Bourdon 8', Flûte 8' (octave grave bouchée), Montre 4', Flûte à cheminée 4', Quinte, Flageolet, Cymbale-Tierce et Cromorne (en option remplacé par un Basson/Hautbois).
Pédale : Soubasse, Octave 8', Octave 4', Trompette, Clairon
 
Valentin Rinkenbach fut assez ferme dans la négociation. Il imposa donc le Grand Cornet (à la place d'un Cornet décomposé au Grand-orgue), et ne voulut pas de l'étrange Flûte ouverte au Positif. L'orgue fut reçu en 1838. Comme tous les orgues restés authentiques, l'histoire de celui de Koestlach est courte :
  • En 1866, Meinrad BURGER fit des travaux de soufflerie.
  • En 1917, les tuyaux de façade ont été réquisitionnés.
  • En 1942, Georges SCHWENKEDEL fit un nettoyage, et en 1981, il y eut une réparation par Chrétien STEINMETZ.
 
Le Positif est orné d'une statue de la Vierge à l'enfant. Cette statue provient de l'abbaye de Lucelle.
 
L'instrument a toujours sa façade "provisoire", en zinc.
 
Mécanique : Suspendue, Sommiers à gravures, d'origine
 

Sources :

 
P. MEYER-SIAT, "Rinkenbach, Hérisé, Wetzel", ISTRA
  
 
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail
*