*
Menu
BIENVENUE BIENVENUE
Galerie Photos Galerie Photos
LA COMMUNE LA COMMUNE
Actualités Actualités
Situation Situation
Les Origines Les Origines
Etat Civil Etat Civil
Point Presse Point Presse
VIE MUNICIPALE VIE MUNICIPALE
La Mairie La Mairie
Feuilles d'avis Feuilles d'avis
Les Elus Les Elus
Intercommunalité Intercommunalité
Le Bulletin Communal Le Bulletin Communal
VIE PRATIQUE VIE PRATIQUE
Numéros d'urgence Numéros d'urgence
Adresses utiles Adresses utiles
Ordures ménagères Ordures ménagères
Salle des Fêtes Salle des Fêtes
Les Transports Les Transports
L'Ecole L'Ecole
Les Sapeurs-pompiers Les Sapeurs-pompiers
PATRIMOINE PATRIMOINE
L'église Saint Léger L'église Saint Léger
L'orgue Rinckenbach L'orgue Rinckenbach
La Chapelle des 3 chênes La Chapelle des 3 chênes
La Cure La Cure
Le Monument aux Morts Le Monument aux Morts
Les Bains Romains Les Bains Romains
Le Kastelberg Le Kastelberg
Le Sentier des randonnées Le Sentier des randonnées
La Sorcière de Koestlach La Sorcière de Koestlach
Le Village d'Erzach Le Village d'Erzach
VIE ASSOCIATIVE VIE ASSOCIATIVE
VIE ECONOMIQUE VIE ECONOMIQUE
VIE RELIGIEUSE VIE RELIGIEUSE
Le cimetière Le cimetière
ACTUALITES ACTUALITES

L'HISTOIRE DE KOESTLACH (les origines)

 

Le nom du village :

L'origine du nom proviendrait du nom de chesilacha, signifiant le domaine de Cassilus.
On retrouve le suffixe -ACH, d'origine Gallo-romaine, dans les dénominations successives du village.
 
Le nom de « KOESTLACH » pourrait découler de la fameuse légende selon laquelle les domestiques du château au « FAHRIS » s’écrièrent au moment de sa disparition dans le marécage, « DO, ISCH’S KOESTLI » : ici c’est agréable.  
KOESTLACH pourrait aussi signifier la source au pied du Kastelberg (KOESTL = KASTEL , ACH = EAU).

Archéologie :

Le toponyme Chesilacha est mentionné en 1144.
Néanmoins l'origine de Koestlach est beaucoup plus ancienne, comme en attestent les travaux du professeur Gutmann (1904-1905 et 1908).
 
Certaines de ses découvertes renvoient à un habitat datant de l'ère préhistorique.
Le Refuge du Kastelberg : Karl GUTMANN fouilla ce site situé au sommet du BURGERWALD.
Il y trouva plusieurs squelettes, des objets en bronze et en fer datés du 1er Âge de Fer (Hallstatt).
Ces vestiges ont été déouverts dans des tumuli (tombes) situés sur la crête du Kastelberg, à la limite des bans de Koestlach et de Moernach.
Certains de ces vestiges sont exposés aux musées d'Altkirch, de Mulhouse, et de Strasbourg.

Armoiries :Armoiries de la commune de Koestlach 68480

« De gueules à la tarière d’argent accompagnée d’une pomme de pin et d’une feuille de hêtre en or ».
 
La tarière évoque l'instrument du martyre de Saint-léger, la pomme de pin et la feuille de hêtre représentent les essences de la forêt.

Ban communal :

TRUMLACH – Hameau disparu au « Tremblaie » forêt de Trembles
 
FAHRIS – Endroit fangeux où se serait trouvé le château de la légende. C’est l’endroit plus précis désignant une rangée de hêtres.
 
ERZACH – Village disparu au nord de la chapelle Sainte - Catherine.
Lire le conte de la légende d'Erzach
 
KLEINDORF – Quartier de KOESTLACH établi sur le centre de peuplements GALLO-ROMAINS.
 
KUGELE – Butte au sud du village, peut-être le site du château fort des seigneurs d’ERZACH, qui est aussi le lieu de rendez-vous des sorcières d’après la légende. Lire le conte de La Sorcière de Koestlach. Pour lutter contre le paganisme il a été implanté à proximité la Chapelle Notre Dame des Trois Chênes, dédiée à Notre Dame des Sept Douleurs.

 

 

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail