*
Menu
BIENVENUE BIENVENUE
Galerie Photos Galerie Photos
LA COMMUNE LA COMMUNE
Actualités Actualités
Situation Situation
Les Origines Les Origines
Etat Civil Etat Civil
Point Presse Point Presse
VIE MUNICIPALE VIE MUNICIPALE
La Mairie La Mairie
Feuilles d'avis Feuilles d'avis
Les Elus Les Elus
Intercommunalité Intercommunalité
Le Bulletin Communal Le Bulletin Communal
VIE PRATIQUE VIE PRATIQUE
Numéros d'urgence Numéros d'urgence
Adresses utiles Adresses utiles
Ordures ménagères Ordures ménagères
Salle des Fêtes Salle des Fêtes
Les Transports Les Transports
L'Ecole L'Ecole
Les Sapeurs-pompiers Les Sapeurs-pompiers
PATRIMOINE PATRIMOINE
L'église Saint Léger L'église Saint Léger
L'orgue Rinckenbach L'orgue Rinckenbach
La Chapelle des 3 chênes La Chapelle des 3 chênes
La Cure La Cure
Le Monument aux Morts Le Monument aux Morts
Les Bains Romains Les Bains Romains
Le Kastelberg Le Kastelberg
Le Sentier des randonnées Le Sentier des randonnées
La Sorcière de Koestlach La Sorcière de Koestlach
Le Village d'Erzach Le Village d'Erzach
VIE ASSOCIATIVE VIE ASSOCIATIVE
VIE ECONOMIQUE VIE ECONOMIQUE
VIE RELIGIEUSE VIE RELIGIEUSE
Le cimetière Le cimetière
ACTUALITES ACTUALITES

LES VESTIGES DES BAINS ROMAINS

 

Localisation :

Des vestiges de bains romains se trouvent à l'emplacement du lieu-dit Burglegarten. Il s'agit de la première maison à l'entrée du village, à droite, en venant de Vieux-Ferrette.
Dans le jardin de cette ancienne maison se trouve des vestiges archéologiques qui affleurent le sol. En 1854 déjà, les Ponts et Chaussées avaient fait apparaitre dans ce secteur des briques, des tuiles, des tessons de poteries, de fragments de mosaïques, des monnaies et d'autres objets romains.
Cinquante ans plus tard, à l'occasion de la construction de la maison, Karl Gutman,  instituteur à Mulhouse et archéologue, y découvrit les restes d'une villa qui, par son architecture et sa taille (70 mètres sur plus de 30 mètres), ne pouvait être que des thermes (bains publics). L'intérêt de cette découverte en surface et classé Monument Historique le 17 janvier 1907.

 

 Epoque de construction : antiquité

Les fondations de cette ancienne villa romaine ayant comporté une installation balnéaire datent probablement d'entre le milieu du IIe siècle et la première moitié du IVe siècle.
  
 La villa de plan allongé (70m x 30m) est orientée est ouest, et comportait plusieurs salles de part et d'autre d'une cour centrale de 34 mètres de long flanquée de galeries périphériques. Les pièces occidentales pourraient correspondre à une installation balnéaire.

Le plan dressé lors des fouilles montre une grande cour intérieure de 34 m de long sous la maison et la grange actuelles. A l'arrière, un long couloir à colonnades, le péristyle, la séparait de l'habitation du gérant.  
À gauche, l'atrium donnait accès au complexe thermal avec le frigidarium pour les bains d'eau froide, le caldarium ou salle d'eau chaude et le tepidarium ou bain tiède.
 
Cet établissement, construit probablement vers l'an 150 avant notre ère, sur le tracé de la voie romaine qui reliait Porrentruy à Augusta Rauracorum, était fréquenté par les voyageurs qui s'y détendaient avant de reprendre la route.

La villa a été délaissée vers l'an 400 après J.C. Ses pierres ont servies à de nouvelles constructions dans le village, et, par la suite, un cimetière mérovingien a occupé l'emplacement.

 
Photographie du site à la fin des fouilles, droits réservés.
 
 
 
 
Évocation de la fouille de la villa de Koestlach, dessin de Pierre-Yves Videlier, © PAIR
 
 
 
 

 

 

Classement aux Monuments Historiques

Le site est classé aux Monuments Historiques par arrêté du 17 janvier 1907
Site archéologique : 68 169 2 AH

N° notice : PA00085499 © Monuments historiques, 1992

 

Classement au Patrimoine de France

N° notice : IA68002461 © Inventaire général, 1994

 

 haut de page

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail